Menu hamburger
Logo Certifopac Accueil
×Fermer

© Certifopac 2022, tous droits réservés.

Déjà certifié ? Transférez votre certificat, portabilité immédiate et gratuite.

Qualiopi et les actions de formation

Réunion entre un formateur et quatre personnes qui prennent des notes

⏱ Temps de lecture : 3mn

L’action de formation se définit au sens de la loi comme un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel. Elle peut être réalisée en tout ou partie à distance ou en situation de travail.

Seul les organismes de formation qui disposent d’un numéro de déclaration d’activité peuvent dispenser une action de formation en France. S’ils souhaitent financer ces mêmes actions de formation auprès des financeurs, ils devront se faire référencer sur la liste publique des organismes de formation. Pour se faire, il faudra alors réaliser un audit Qualiopi puis obtenir la certification pour un délai de 3 ans.

Certifier ses actions de formation au sens de Qualiopi

Tout d’abord, un organisme de formation peut demander la certification Qualiopi au titre des actions de formation (Catégorie 1 de l’article L.6313-1 du code du travail). Il s’agit d’ailleurs de la catégorie la plus représenté en terme de nombre de certifiés, avec environ 35 000 organismes certifiés.

Dans ce cas, il sera concerné par un socle de 22 indicateurs, avec, le cas échéant, des indicateurs spécifiques supplémentaires. La liste des indicateurs applicables est disponible ici.

Ensuite, l’action de formation doit répondre à tout ou partie des objectifs prévus par le Code du travail, c’est-à-dire :

  • permettre à toute personne sans qualification professionnelle ou sans contrat de travail d’accéder dans les meilleures conditions à un emploi,
  • favoriser l’adaptation des travailleurs à leur poste de travail, à l’évolution des emplois ainsi que leur maintien dans l’emploi et de participer au développement des compétences,
  • réduire les risques d’une qualification inadaptée à l’évolution des techniques et des structures de l’entreprise,
  • favoriser la mobilité professionnelle.

Les exigences à respecter lors de l’audit des actions de formation au sens de Qualiopi

L’action de formation doit permettre d’atteindre un objectif professionnel au sein d’un parcours pédagogique. Il y a donc toute une ingénierie pédagogique a établir avant de réaliser concrètement la formation. A ce titre, le « parcours » de formation doit respecter une suite logique que l’on retrouve dans la liste des indicateurs du référentiel national Qualiopi.

  • Le début du parcours avec l’analyse du besoin du bénéficiaire (Indicateur 4)
  • La cohérence des objectifs de la formation avec les besoins (Indicateur 5)
  • Le cohérence du contenu (durée, séquences, parcours, modalités, etc) avec les objectifs ET les besoins (Indicateur 6)
  • L’évaluation des acquis et le positionnement avant la formation (Indicateur 8)
  • La phase finale du parcours, à savoir l’évaluation des compétences (Indicateur 11)

D’autres exigences sont bien sûr à respecter en amont du parcours (communication de l’offre, indicateur 1) mais aussi en aval (collecter l’appréciation des bénéficiaires, indicateur 30).

Cette notion de parcours est fondamentale dans la mesure où elle met en avant la nécessité d’individualiser les modalités pédagogiques.